Huiles essentielles : les précautions à prendre pour ne pas se mettre en danger !

Si les huiles essentielles sont des produits issus de la nature, elles n'en sont pas moins potentiellement dangereuses car ce sont des concentrés d'actifs ! Certaines peuvent être dermo-caustiques, neuro-toxiques, photo-sensibilisantes, hépato-toxiques, abortives, etc...

Pas de panique, il faut juste avoir quelques clefs, rester avisé en lisant les précautions et garder son discernement !

 

Quelques conseils :

 

Une référence fiable :

Je vous recommande fortement d'avoir un livre de référence si vous allez plus loin dans l'utilisation des huiles essentielles.

Mon astuce pour reconnaître un livre sérieux en la matière : vérifiez si, à l'huile essentielle de Menthe poivrée, les recommandations traitent des épileptiques, des enfants et des femmes enceintes. Si le livre ne dit pas qu'elle est neurotoxique, il manque de sérieux ! Il doit également mettre en garde contre l'utilisation de la Menthe poivrée pour les enfants. Les recommandations et précautions doivent apparaître clairement sans devoir fouiner.

 

Les noms :

N'allez pas trop vite en lisant leur nom, un nom n'est pas un autre et ça change tout !

Par exemple : La lavande se décline en « Lavande aspic », « Lavande vraie » ou « officinale », « Lavande stoechade », « Lavandin »... Elles ont des propriétés très différentes et certaines peuvent être dangereuses si mal utilisées ! Il en va de même pour la menthe, l'eucalyptus, le thym, etc !

 

Les chémotypes :

Ce sont les molécules principales présentes dans l'huile essentielle.

Certaines marques les indiquent, d'autres non. Privilégiez les étiquettes qui les indiquent, surtout si vous souffrez de problèmes neurologiques ou que vous êtes asthmatique.

Optez également pour un livre de référence qui les mentionne.

 

Les précautions :

Soyez particulièrement attentif si vous ou une personne de votre foyer :

  • Êtes enceinte ou allaitez : évitez les huiles essentielles. Surtout jamais de Sauge sclarée (abortive) !

  • Avez des enfants de moins de 7 ans, et encore plus si vous avez un bébé : peu d'huiles essentielles conviennent à nos bambins ! Leur cerveau et leurs systèmes sont encore fragiles. Vérifiez systématiquement. Quelques huiles sans dangers : la Lavande vraie, le Bois de rose et le Bois de hô, la Camomille romaine...

  • Avez des allergies ou êtes asthmatique : vérifiez les composants, certaines marques indiquent les chémotypes, privilégiez-les et pensez à diluer suffisamment.

    Pour les asthmatiques, évitez les oxydes comme l'Eucalyptus radié

  • Souffrez de problèmes neurologiques comme l'épilepsie, Alzheimer, Parkinson... : n'utilisez jamais de cétones, elles peuvent provoquer des crises et même le coma.

    Elles sont présentes dans la Menthe poivrée, le Cèdre de l'Atlas, l'Eucalyptus globulus, etc.

    Les cétones se reconnaissent dans les chémotypes (noms des molécules indiquées sur les bouteilles de marques sérieuses) par le suffixe « -one ». Par exemple : menthone.

    Je vous conseille de n'utiliser que des marques qui indiquent les contre-indications pour les personnes souffrant de problèmes neurologiques, cela vous donnera un repère fiable.

  • Allez vous exposer au soleil : évitez impérativement tous les agrumes sur votre peau au moins 4h avant exposition (citron, pamplemousse, mandarine, orange, verveine ou litsée citronnée, etc)

Les dilutions :

Soyez parcimonieux, les quantités indiquées ont toujours l'air faibles, mais elles sont parfaitement adaptées. Diluez toujours pour un enfant, et davantage que pour un adulte.

 

Quelques huiles essentielles à faibles risques :

Elles restent déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants de moins de 7 ans.

  • Le Tea-tree ou Melaleuca alternifolia : anti-bactérienne, antivirale, anti-fongique, anti-parasitaire

  • L'Eucalyptus radiata : anti-inféctieuse, antivirale, assainissant des voies respiratoires, ORL

    Déconseillée aux asthmatiques

  • La Lavande vraie : reine des huiles essentielles, elle offre des bienfaits multiples à tous niveaux : piqures d'insectes, coups de soleil, contractures musculaires, stress, endormissement, maux de tête, de ventre,... 

  • Le Citron : anti-bactérien, antiseptique aérien

    Jamais d'exposition au soleil pendant 4h après en avoir eu sur la peau

  • L'Orange douce et la Mandarine : apaisantes nerveuses, mettent de bonne humeur

    Pas d'exposition au soleil avec cette huile sur la peau pendant 4h après application

  • Le Bois de rose ou Bois de hô : rééquilibrante nerveuse, antistress, antibactérienne, antivirale à l'odeur boisée très enivrante...

  • Le Ravintsara : antivirale, antibactérienne à large spectre, anti-infectieux, anti-inflammatoire, antifongique, antidépresseur, anxiolytique, antiparasitaire, etc

  • Le Palmarosa : antivirale, antibactérienne, pour les problèmes de peau, combat les infections, les mycoses, draineur lymphatique, etc 

 

!!! Diluez avec de l'huile (jamais de l'eau) en cas de problème !!!

Lavez-vous les mains après usage !

 

 

Joyeuses découvertes parfumées !

 

Share on Facebook
Please reload